Amazing Stories

Les Revues de Science Fiction en France

galaxiesLes revues ont existé depuis les années 50. Là aussi, il y a eu un profond remaniement du paysage dans les années 80. La mythique revue Fiction qui avait été créé en 1951 disparaît en 1989. De 1990 jusqu’en 1996, il n’y a plus aucune revue professionnelle. Quelques fanzines comme Planétes à vendre font l’interim mais leur tirage est nettement plus faible que celui des revues. C’est en 1996 que vont se créer Galaxies et Bifrost. Peu après une revue de fantasy, Faéries, suivra en 2008. On peut signaler l’émergence Ténèbres, revue consacrée à l’horreur et à la dark fiction ainsi que d’Asphodale autre revues de fantasy. Mais au cours des années 2000 Asphodale disparaîtran ne survivant pas à la disparition de la maison d’édition qui la publiait. Ténèbres et Faéries disparaîtront aussi. Ce qui est curieux c’est que les deux revues de fantasy ont fini par disparaître alors que la fantasy est nettement plus populaire que la SF.

 

Galaxies

Galaxies fut fondée en 1996 et devint assez rapidement la revue de référence. Elle a publié les traductions des auteurs de science fiction qui comptent (Egan, Reynolds, McAuley, Baxter…) et a rapidement privilégié un très bon niveau littéraire. Très rapidement des auteurs français vont rejoindre les sommaires. La revue va entre autre découvrir Olivier Paquet, Claire et Robert Belmas, ainsi que Claude Mamier. La revue va s’arrêter en 2007 avant de repartir avec un nouvelle équipe éditoriale (et une nouvelle numérotation). La revue s’attache à publier des auteurs d’aujourd’hui. Elle a notamment traduit des nouvelles d’Aliette de Bodard (qui va même avoir droit à un dossier prochainement). Elle a aussi publié des nouvelles de Timothée Rey. Elle Bifrostn’hésite pas non plus à aller voir vers les domaines Russes ou Hispanophones (on lui doit notamment des traductions du cubain Yoss).

Bifrost

Créée également en 1996, Bifrost a dans un premier temps publié surtout des auteurs français. Elle a inscrit à ses sommaires des nouvelles de Serge Lehman, Thomas Day, ou Jean Claude Dunyach. A partir de 1999, son équipe éditoriale décide de publier également des textes anglosaxons. On leur doit entre autre la publication d’Océanique de Greg Egan ainsi que de nouvelles de Nancy Kress, Allen Steel, et quelques autres. Bifrost c’est également un rédactionnel très controversé. Beaucoup n’apprécient guère le ton cassant de leur chroniques ou un certain côté potache.

Fiction

fictionFiction fut une revue mythique de 1951 à 1989 où sa publication s’est arrêté. Fiction c’était une version française de The Magazine of Fantasy and Science Fiction auquel on rajoutait quelques textes d’auteurs français. En 2006 les Moutons Electriques entreprennent de ressusciter cette légende en reprenant son concept. Le format est différent. La revue originelle était en poche. La nouvelle version est en grand format presque luxueuse. La périodicité est différente. Désormais on est sur un semestriel alors que la revue originelle était mensuelle. La revue s’est faîtes remarquer par des traductions de Yoon Ha Lee, Thédora Goss, Ken Liu, ainsi que de Timothée Rey pour les francophones.

Les revues électroniques :

Les revues électroniques sont nettement moins développées en France que dans les mondes angosaxons ou hispanophones. La plupart ne sont guère que des fanzines adaptés au format PDF. Mais parmi cette production il est quelques perles, qui même si elles ne sont pas à proprement parler des revues professionnelles (elles ne rémunèrent pas les auteurs et sont à ce titre des productions faniques), elles ont un contenus lui qui est comparable voire parfois supérieur à certaines revues professionnelles.

OutreMonde

OutreMonde est la doyenne des revues électroniques. Créé il y a environ 10 ans, elle propose un contenu de grande qualité. Chaque numéro est thématique soit entièrement soit partiellement. OutreMonde a lancé la carrière de Laurent Gidon (qui siganit Don Lorenjy à l’époque ). La revue a également publié Anthony Boulanger (un des auteurs qui montent en ce moment), Philippe Déniel, Gaelle K Kempeners (qui a publié un roman depuis chez Voy’el), ou encore Didier Reboussin pour ne citer que les plus connus. Son rédacteur en chef, Cyril Carau, veille à maintenir un très haut niveau de qualité quant aux textes retenus. La qualité est réellement professionnelle.

Mots et Légendes

Mots et Légendes, créé en 2009 est aujourd’hui devenu le principal concurrent d’OutreMonde. Là aussi la qualité est au rendez vous. Mots et Légendes est aussi articulé selon un principe de numéros thématiques. Le revue a publié Anthony Boulanger, Don Lorenjy, ou encore Kevin Kiffer. On ne dédaigne pas non plus publier des auteurs qui se sont fait un nom dans l’édition professionnelle puisque Loïc Henry (auteur de Loar chez Griffes d’Encre) a signé une nouvelle dans le dernier numéro en date.

 

5 thoughts on "Les Revues de Science Fiction en France"

  1. antoine douay says:

    En 1976, sortait “Science Fiction Magazine”. Posters géants (A2), nouvelles et articles. Un drôle de format, A3 se pliant au milieu pour faire un standard A4. Difficiles à trouver car dépouillés pour les posters. Pêle-mêle, Mézière, Clarke, la SF avant J. Verne, entretien avec T. sturgeon, SF et pop music, Curval, Jeury…

  2. Abu Julu says:

    Ne pas oublier la revue numérique Angle Mort fondée en 2010. http://www.angle-mort.fr

  3. Harmand François says:

    Bonjour,
    Dans les années 1980, une excellente revue :
    L’ECRAN FANTASTIQUE.

    Cordialement

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.