Le paysage éditorial de la Science Fiction et de la Fantasy en France – les collections spécialisées des grands éditeurs.

    0
    465

    Le paysage éditorial de la Science Fiction et de la Fantasy en France – 3éme partie- les collections spécialisées des grands éditeurs.

    Si les grands éditeurs ont dominé le marché durant les années 70, aujourd’hui cette époque est révolue. A l’époque tous les grands éditeurs français avaient une collection. Ceci a duré jusqu’aux années 80 où à part Ailleurs et Demain, seules les collections de poche ont survécu. Ce sont les éditeurs indépendants spécialisés qui ramenés le grand format. Et aujourd’hui les grands éditeurs sont les parents pauvres de l’édition SF et Fantasy. Mais quelques collections ont survécu et d’autres éditeurs ont créé des collections.

    Ailleurs et Demain

    Historiquement cette collection publiée par l’éditeur Robert Laffont est la plus ancienne collection de la science fiction en activité. Fondée par Gérard Klein en 1972, ce dernier est toujours aux commandes. Dans les années 70 la collection avait été remarquée non seulement pour avoir publiée des traductions de grands auteurs anglosaxons (Herbert, Dick, LeGuin) mais aussi pour des auteurs français comme Christian Léourier et surtout Michel Jeury. La collection a pris une nouvelle direction dans les années 80 en privilégiant des oeuvres de hard science, décevant ainsi une partie de ses lecteurs (la hard science étant peu appréciée en France). Mais Gérard Klein a su continuer à diversifier son offre puisqu’à côté des oeuvres de hard science il offrait des traductions de Michael G Coney, Keith Roberts, A.A Atanasio et Iain M Banks. Les auteurs français ont malheureusement pâti de de cette politique puisque à l’exception  de Michel Jeury auquel Gérard Klein restera fidèle, ceux ci disparaissent de la collection. A partir des années 90 le nombre de titres publié par an  va diminuer. La collection aujourd’hui continue à exister mais ne publie plus que 3 à 4 titres par an. On est loin des 12 titres annuels (un par mois) de ses débuts. Gérard Klein s’est réouvert aux textes francophones puisqu’il a publié les romans du Suisse, Georges Panchard.

    Fleuve Noir

    Fleuve Noir est un un vieil éditeur historique en matière de SF. De 1951 jusqu’en 1996 la collection Anticipation était le principal débouché pour les auteurs français. Il s’agissait certes d’une collection d’inédit populaire en format poche. Mais au milieu des oeuvres médiocres l’ont trouvait quelques perles. Lorsque la plupart des éditeurs ne juraient plus que par les anglosaxons dans les années 80, cette collection était la seule à publier encore des auteurs français. D’ailleurs la majorité des grands noms des années 70, 80 et 90 sont passés à un moment ou un autre par cette collection. Ceux qui n’y ont jamais publié à l’époque sont rares. La collection s’arrête en 1996 où une autre collection de Poche la remplacera jusqu’en 2000. Fleuve Noir publie à partir de 1990 de nombreuses licences comme Star Wars ou Forgotten Realms.

    En parallèle Fleuve Noir se met à publier des grands formats dans la deuxième moitiè des années 90. Des auteurs comme Serge Lehman ou Pierre Pevel notamment ont eu l’honneur de publier en grand format à cette époque. Aujourd’hui Fleuve Noir dans le domaine de la science fiction et de la fantasy c’est la collection Rendez Vous Ailleurs qui a publié surtout des traductions. Mais quelques auteurs français ont eu droit à une publication dans cette collection comme Christophe Lambert ou Michel Robert (transfuge de Mnémos).

    Lunes d’encre

    Lunes d’encre est une collection fondée au sein des éditions Denoel par Gilles Dumay en 2000. Denoel est un éditeur historique également pour la science fiction. Jusqu’en 2000 la collection Présence du Futur fut une référence. Elle gagna même une petite soeur, Présence du Fantastique dans les années 90 et à la même époque fut créé une collection grand format nommée Présence. Présence du Futur est la collection qui a publié Asimov et Bradbury en France. Elle a également publié de nombreux auteurs français dont les plus connus sont Serge Brussolo et Jean Marc Ligny.

    Présence du Futur était une collection poche. A la fin des années 90 les collections de poche deviennent moins rentables, surtout si comme Présence du Futur elles ne sont pas diffusée en supermarché. Gille Dumay alors en charge des littératures de l’imaginaire chez Denoel, décide de créer une nouvelle collection de grand format. Pendant très longtemps elle ne publiera que des traductions. Lune d’encre s’est faîte remarquer en publiant des romans plutôt haut de gamme ( traduction Robert Charles Wilson, de Ian MacDonald entre autre). A la fin des années 2000 la collection va s’ouvrir aux francophones. A l’auteur de fantasy Laurent Kloetzer, déjà publié à la concurrence, vont s’ajouter Pierre Portrait et Ludovic Lamarque ainsi que Norbert Merjagnan.

    J’ai Lu

    J’ai lu est un des pionniers du livre de poche en France. Un de ses fondateurs, Jacques Sadoul, était un passionné de science fiction. Il a même écrit un essai très documenté sur la SF américaine qui fait encore autorité aujourd’hui. C’est tout naturellement que J’ai Lu a publié tous les grands classiques du genre. Tous les grands auteurs anglosaxons ont eu des titres publiés chez cet éditeur. J’ai Lu a aussi été un bon pourvoyeur de SF française. On signalera Pierre Stolze, Christian Léourier ou Richard Canal parmi les auteurs les plus connus publié dans les années 80, où bon nombre de concurrents ne souhaitaient pas publier des auteurs francophones. Le successeur de Jacques Sadoul, Marion Mazauric a créé dans les années 90, la collection de grand format Millénaires, qui a accueillit entre autre Serge Lehman, Pierre Bordage et Laurent Genefort. Depuis le début des années 2000 J’ai Lu ne publie plus d’inédit francophone.

    Pocket

    Cet éditeur de poche a eu aussi une collection de SF prestigieuse. Dirigée par Jacques Goimard, pilier important du fandom français, elle a publié pendant presque trente ans surtout des traductions d’auteurs anglophones. A ses débuts elle a toutefois publié des inédits de Pierre Pelot ou de Michel Jeury. Mais bien vite les auteurs français deviennent moins rentable et on se recentre sur les traductions, aussi bien en réédition qu’en inédit. La collection sera reprise au début des années 2000 par Bénédicte Lombardo qui s’occupe aussi de Rendez vous ailleurs chez Fleuve noir. On ne sera donc pas surpris d’y trouver des rééditions de cet éditeur. Aujourd’hui Pocket ne publie plus d’inédit et se contente de réédition.

    Folio SF

    Folio est le label poche des prestigieuses éditions Gallimard. Il a fallu attendre les années 2000 pour que ce label créé une division consacrée à la SF et à la fantasy. Ils reprennent principalement des titres parus en grand format chez des éditeurs indépendant ou des small press. Mais il leur arrive de publier de temps en temps un inédit.

    Panini Eclipse

    Eclipse a commencé en 2010 comme un éditeur indépendant. A l’époque c’est un label créé par un éditeur de jeu de rôles qui souhaitaient diversifier ses activités. Les problème de la maison mère et notamment la perte de certaines licences ont mis fin à ses activités. Mais début 2013 Eclipse revient, cette fois ci comme label du groupe franco italien Panini. Panini publie surtout de la bande dessinée et notamment des traduction de comics américains.

    Eclipe a publié de nombreuses traduction d’auteurs anglophones, y compris d’auteurs publiée par des small press américaines (comme Dru Passaglioti). Le seul français qui a eu droit à une publication est Olivier Péru. Eclipse est un éditeur qui aime prendre des risques et qui se lancent dans la traduction d’auteurs pas forcément grand public ( Felix Gilman ou Nnédi Okorafor).

    LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.