Serge Lehman ( Pascal Fréjean)

A profile of the multi-pseudonym-ed French author, Serge Lehman

sergeA la fin des années 80, la science fiction connaît ses années de vaches maigres en France. Les collections spécialisées sont peu nombreuses. Les small press n’existent pas encore, le modèle économique de la distribution ne leur étant pas du tout favorable. La revue Fiction vit ses dernières heures. Bref la situation n’est guère joyeuse pour le genre. Reste les fanzines qui sont eux assez nombreux. A l’époque c’est le support obligé des auteurs, ceux que l’ont appelé la génération sacrifiée car ils leur étaient quasiment impossible de passer au roman. Serge Lehman est l’un des rares à réussir à passer entre les mailles du filet.

Il publiera dans les principaux fanzines de la fin des années 80 et du début des années 90 (Planètes à vendre, Destination Crépuscule, la Geste). Mais en même temps il réussira à placer des romans dans la collection Anticipation du Fleuve Noir. Son diptyque La Guerre des Sept Minutes sera publié sous le pseudonyme de Don Herial tandis que son roman d’espionnage fantatisco science fictif Espion de l’étrange verra le jour sous le nom de Karel Dekk. Il faudra attendre l’année 1996 pour le nom de Serge Lehman soit connu du public avec la parution du recueil de nouvelles la Sidération. Les nouvelles publiées dans ce recueil appartiennent toutes à la vaste histoire du futur que bâtit l’auteur. Si dans ce recueil il explore un futur lointain, le futur proche n’est pas oublié pour autant et c’est notamment dans le trilogie F.A.U.S.T qu’il abordera un futur sombre où les multinationale se substituent aux états. Il écrira une préquelle à cette série intitulée Wonderland.

SL-F-BEn 1998 il revient au space opera avec Aucune Etoiles aussi Lointaines, un roman d’apprentissage et un roman très ambitieux. Plus tard il verra certaines de ses nouvelles publiées en recueil chez l’Atalante.

Puis c’est une longue traversée du désert. Il va abandonner plusieurs projets littéraire. En 1998 il a dirigé l’anthologie Escales sur l’horizon dont le but est de faire connaître la génération d’auteurs très talentueuse de la fin des années 90. Mais après il faudra attendre la fin des années 2000 pour qu’il revienne à la fiction et il choisit pour s’exprimer la bande dessinées. Après la Saison de la Couleuvre , qui se déroule dans le même univers que son histoire du futur, et Thomas l’étrange plus fantastique, il va s’attaquer à un grand projet : La Brigade Chimérique.

Pour cette nouvelle oeuvre il va s’associer avec l’auteur Fabrice Colin et le dessinateur Gess. La Brigade Chimérique est une ode au patrimoine science fictif d’avant guerre assez important en France et totalement oublié ainsi qu’au genre superhéroïque. Construit comme un comic book à l’américaine la série trouve son public et décroche même une adaptation en jeu de rôles.

SL-AEAL-BSerge Lehman va continuer dans la bande dessinée et il continue à explorer le genre superhéroïque avec Masqué, une série se déroulant dans un futur proche où un sous officier va se retrouver doté de super pouvoirs et va être impliqué dans la lutte contre les chimères créatures issues de l’inconscient collectif qui apparaissent dans le Paris de la fin du 21éme siècle.

Serge Lehman a trouvé le temps de diriger l’anthologie Retours sur L’Horizon extrêmement controversée. Et notamment sa préface a fait couler beaucoup d’encre dans le fandom français. Il y a développait la thèse suivante : la science fiction est une littérature liée à la métaphysique. Lehman expliquait ainsi le rejet de la SF. Mais cette théorie n’a pas convaincu.

Related articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.